Le Mas Maten, victime de son succès

Le Mas Maten, victime de son succès

Like
1933
0
jeudi, 02 mars 2017
Actualité

Samedi matin, dès 8h, les membres des groupes à po ont commencé à affluer au local du Point d’Interrogation pour se préparer pour le Mas Maten.

Depuis quelques années, le mouvement culturel invite à un déboulé populaire partant de Chauvel pour arriver à la plage du Bas-du-Fort au Gosier pour un bain de mer. Plus de 3000 personnes ont répondus à l’invitation. Malgré le fait que le groupe a tardé à trouver son rythme jusqu’à l’entrée de la rue Frébault, l’ambiance était au rendez-vous. Gwo siwo et roucou tel étaient les couleurs du Mas maten. Arrivés à la place de la Victoire, les défilants du Mas Maten se sont mêlés aux Masques de Vieux-Fort qui étaient présents pour animer le marché. Reparti vers Carénage, le groupe passant devant le Mémorial Acte a fini par trouver sa vitesse de croisière.

Après le dernier arrêt en face de l’université, le Congo Karaïb a envahit la plage du Bas-du-Fort dès 15h avec sa musique envoutante.

Comments are closed.