Premier déboulé, première effervescence

Premier déboulé, première effervescence

3
685
0
mardi, 03 janvier 2017
Actualité

Tandis qu’à Basse-Terre, le carnaval n’a pas montré le bout de son nez, les groupes carnavalesques ont investis les rues de Pointe-à-Pitre.

Sa majesté Vaval étant très attendu, dès le matin du dimanche 01 janvier, les groupes à peau tels que Mas Ka Klé, Nasyon a Nèg Mawon, Klé La et le Point d’Interrogation ont été fidèles au rituel du « ben démaré ». En effet, tous, alors vêtus de blanc, les carnavaliers ont déboulés en musique de leur local jusqu’à la plage de Bas du Fort au Gosier avant de prendre ce traditionnel bain et de faire les offrandes à la mer pour cette nouvelle année.

img-20170102-wa0007En début d’après-midi, les membres des groupes Nasyon a Nèg Mawon et Voukoum ont organisé un atelier dans le local du groupe de l’Assainissement. Ainsi, le « Dékatman Fwèt », dont jeunes et moins jeunes ont pris part, avait pour but d’échanger autour du fouet. Instrument incontournable des groupes à peau, les participants ont montré de l’intérêt pour la démonstration de sa fabrication mais aussi pour l’explication de son utilisation.

Plus tard, la musique de carnaval a retentit dans les artères de la ville. Ainsi, Double Face, Guimbo All Stars, Tonshi Mass, Mass Lapwent et même Toumblack, qui_dsc0622-3 a arboré ses couleurs fétiches (vert, jaune et rouge) ont mis l’ambiance dès 17h30. Certains groupes à peau, à l’image de Vim et son nécromancier ont même sorti des tenues élaborées. La musique à Sen Jan a sonné jusqu’à tard dans la nuit, Akiyo, Klé La, Mas a Wobè, Chenn La, Loko La en ont profiter pour s’échauffer en vue du week-end prochain.

 

 

 

Comments are closed.